Navigation principale

Navigation contextuelle

Vous êtes dans : paysages > COMPRENDRE ET AGIR

COMPRENDRE ET AGIR

Cette rubrique met en avant des exemples concrets d'actions liées à la maîtrise de l'énergie, à la diminution des GES, à la lutte contre le changement climatique...

N'hésitez pas à contacter la cellule d'animation si vous avez un projet, une action, un retour d'expérience... à faire partager.

Agir à chaque échelon du territoire, c'est possible !! Ces retours d'expérience vous le prouvent.

L'onglet Comprendre et Agir intègre cinq chapitres :

1. Les fondements naturels et humains des paysages de la Haute-Normandie : Une diversité paysagère ancrée dans la géographie et dans l’histoire

2. Les fondements culturels des paysages de la Haute-Normandie : Perception et représentation au fil de l’histoire

Ce chapitre brosse à grands traits l’évolution de la perception et des représentations des paysages de la Haute-Normandie au fil de l’histoire : une évolution remarquable de la relation sensible d’une époque.

 

3. Les valeurs paysagères-clefs de la Haute-Normandie :

Il s’agit d’une synthèse sur ce qui fait la personnalité des paysages de la Haute-Normandie, ce qui peut nourrir les politiques d’aménagement pour poursuivre la construction de cette personnalité.

4. Les dynamiques d’évolution récentes, en cours :

Les dynamiques d’évolution perceptibles (les stigmates) sont identifiées par le travail de terrain, par les rencontres et les avis du comité technique. Les dynamiques d’évolution récentes sont mises en évidence par images successives. Emergent ainsi les opportunités, les risques et les problèmes en matière de paysage, liés à ces dynamiques.

 

5. Les orientations et recommandations pour les paysages de la Haute-Normandie :

Des « objectifs » sont dégagés, en nombre restreint, qui constituent chacun un axe possible pour une politique de paysage à l’échelle régionale. Ces objectifs sont précisés par l’identification d’actions et de principes d’actions possibles, qui permettent de les rendre plus concrètes et de nourrir un regard partagé sur les façons de faire.